Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

M'écrire...

baniere definitive sure

 

 

  Thread&Needles

 

 

 

 

 

 

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 23:43

 

 

 

elsa 1

 

Avant de vous raconter les chaises,

je voulais remercier celles qui me sont chères

par leur mots, leurs pensées, leurs présences....

 

Mais il ne faut pas vous inquiéter...

Je ne vais pas partir...pas tout effacer, pas disparaître...

Et puis je vais plutôt bien...

 

Justement, c'était pour dire que malgré les doutes,

( les superficialités, les heures à regarder ce que font les autres et ne pas faire,

la non créativité que cela peut générer...)

les rencontres sont les plus fortes,

celles qui rendent la vie jolie

et c'est vous toutes aussi...

 

C'est Béno qui écoute Brigitte

C'est Céline et ses mots shamalows

C'est Lilly et sa présence

C'est Evelyne et son amour des choses désuètes

C'est Florence la tisseuse de rêve

C'est Mithe, Zava, Nat, vous toutes, toutes....

C'est Hélène et ses soucis de parasol

C'est toi Emilie, pour qui j'ai cousue "Elsa"

 

Enfin, voilà, quoi....

 

Alors....

 

 

 

LES CHAISES...

 

 

chaises 2

 

 

 

Dans les balades qui rendent la vie jolie,

il y a les chaises d'Ann Cantat-Corsini.

Un immense mur de béton,

recouvert de 63 affiches de chaises des rues.

C'est dans le quartier Bacalan,

en face de la base sous marine

de ma ville.

 

 

 

chaises bleue

 

 

 

Des chaises offertes aux regards, 

des chaises porteuses d'histoires, 

d'arrêt, 

de discussion, 

de flânerie, 

des chaises qui ont vécues....

 

J'ai suivi, regardé, photographié, imaginé, ...

les 63 affiches  

de chaises et de tabourets...

 

 

tabouret

 

 

Il leur fallait aussi une ceinture Obi Urbaine,

ceinture photographiée  par Sophie d'Urso,

un samedi heureux de plein soleil...

 

 

IGP1514

 

 

 

 

IGP1517

 

 

 

 

 IGP1518

 

 

 

 

 IGP1519

 

 

 

 

IGP1516

 

 

Mais comme les tabourets étaient de guingois,

j'ai posé le galon tout de travers....

Et puis, les liens dans le dos ne me conviennent pas...

c'est pour cela que les autres ceintures sont fermées par une pression...

 

Mais j'aime ses couleurs et ses tissus aux motifs géométriques

qui me font penser au Défi 13.... 

Et j'aime ces tabourets.....

 

 

IGP1515

 

 

 

Bientôt, demain, après demain......

une autre ceinture où il sera question de mots.....

 

 

En attendant, vous pouvez découvrir le travail d'Ann Cantat- Corsini.

 

 

07.jpeg

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nath
commenter cet article

commentaires

florence 17/12/2010 13:25


de la poésie dans tes mots , dans tes photos , de la poésie dans tes créations, j'aime... la poésie !


melting pots 15/12/2010 10:35


ouf!! :) moi j'aime lire tes mots, voir tes photos, admirer tes photos parlantes sur tes ceintures, ton univers, ta jolie ville... je t'adoore ma sardinette!!


Cémouax 14/12/2010 21:20


As-tu déjà remarqué qu'une chaise, même si une, deux, toutes ses pattes sont cassées, tu peux toujours t'assoir dessus, tu feras peut-être plier celle(s) qui lui reste(nt), sera-t- (seront-)
elle(s)irrémédiablement abîmée(s, peut-être seras-tu assise plus près du sol qu'à l'origine, mais tant que son siège est intacte, une chaise reçoit toujours en silence un auguste quel qu'il
soit...?

Elle me rappelle beaucoup de souvenirs ta ceinture ;o)


Béno 14/12/2010 19:30


J'aime tes couleurs, j'aime les photos ...j'aime aussi les chaises, les chaises vides et alignées, en attente, celles qui n'appartiennent à personne et à tout le monde, celles qu'ont vécus ...
qu'en ont vu ....
je t'embrasse chère Nath


Poule du Lux 13/12/2010 22:31


Ca fait un moment que je n'étais pas venu sur ton blog (mea culpa !!) Une jolie ceinture dans la galerie du D13, je clique.... et là la claque ! C'est tellement plus qu'une ceinture, tellement plus
que de la couture ! Toute cette poésie qui se dégage de ton billet, c'est magique.
(Et pour en revenir à des considérations plus terre à terre, je mets de ce pas ton blog dans mon lecteur de flux pour ne plus manquer un seul de ces billets-bijoux)