Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

M'écrire...

baniere definitive sure

 

 

  Thread&Needles

 

 

 

 

 

 

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 18:10


Un projet :


La version africaine de la Résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette, écrite par le Congolais Sony Labou Tansi, va bientôt devenir une représentation théâtrale. Une tournée nationale et internationale est prévue en avril 2010 avec de jeunes comédiens issus de lycées de Bordeaux et Dakar.

Le réalisateur et promoteur français, Grégory Hiétin, était récemment à Dakar. Il nous a confié que son séjour s'inscrivait dans le cadre d'un partenariat culturel sur le projet de la Résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette. Il s'agit, selon lui, d'un projet de représentation théâtrale réunissant douze lycéens de Bordeaux et douze autres de Dakar provenant de Lamine Guèye, Blaise Diagne, Mariama Bâ. La pièce sera jouée à Dakar et Bordeaux. La genèse du projet ? Il s'agit d'une rencontre initiatique, comme dans toute histoire d'amour. Tout commence par un coup de foudre. En 1999, à l'Université de Bordeaux, il découvre pour la première fois l'oeuvre de l'auteur congolais Sony Labou Tansi à travers sa pièce « La Résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette ».

La surprise est de taille, l'objet quasi mystique car l'écriture est brute, sensuelle et d'une poésie envoûtante. Il tombe immédiatement amoureux de cette version africaine de l'éternelle pièce de William Shakespeare. L'ambition de M. Hiétin consiste alors à en réaliser une représentation théâtrale métissée. Pour donner corps et âme à ce rêve, des lycéens de Bordeaux et de Lormont, en Gironde, travaillent sous la direction d'un metteur en scène français. Au même moment, ceux de Dakar sont dirigés par un metteur en scène sénégalais, Mactar Diouf. M. Hiétin explique que le projet sera réalisé en trois phases.

Dans un premier temps, deux équipes de jeunes français et sénégalais travailleront chacune dans leur pays respectif sous la direction d'une équipe de professionnels du spectacle. Pour la deuxième phase, elles se réuniront et croiseront leur travail sur l'île de Gorée qui servira de terre d'accueil à la création du spectacle. Et pendant dix jours, chaque entité va présenter son spectacle à l'autre. A partir de ce moment un troisième metteur en scène, Guy Lenoir, va prendre les créations des uns et des autres pour en faire une pièce métisse de la Résurrection rouge et blanche de Roméo et Juliette.

Cette nouvelle création sera suivie, en avril, d'une représentation au Théâtre de verdure de Gorée, dans les centres culturels de Saint-Louis et Ziguinchor, en France dans le cadre du festival des lycéens et dans les théâtres bordelais. « Ces échanges culturels constituent une expérience hors du commun pour ces jeunes français et sénégalais qui auront une initiation sur l'oeuvre de Sony Labou Tansi que je considère comme le William Shakespeare du continent africain », explique M. Hiétin.

A côté du projet théâtral, un film documentaire sera réalisé tout au long de cette aventure. Dans ce projet, le volet théâtral est coproduit par la structure « Migrations culturelles Aquitaine Afrique » (Mc2a) de Bordeaux et le Centre culturel Blaise Senghor de Dakar. Le film sera une coproduction « Mara films » de Bègles (Gironde) et Karoninka Production de Dakar.


Une Juliette :


pant

Un concert :



l 7e1083da547747fdb0923563210576ab


Alors, il y aura Madeleine (la maman de Xénie),
Phil (le beau papa de Juliette)
Et moi dans le rôle de la caissière.

Le phil, il chante là :
Le dernier cri

Et encore là :
Fuck on
(Les pauvres garçons !
Ils auraient bien besoin d'une couturière !)










Alors, si vous êtes par là,
venez nous rejoindre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nath
commenter cet article

commentaires

emilie(pARTenthèse) 22/03/2010 16:55


hahaha je reviens de Myspace:

Oh mais voui, vont prendre froid peuchère!
Si tu veux Nath, on peut faire une blog collectif de soutien pour leur confectionner qq chose à se mettre sur le dos (enfin quand je dis dos...) les pauvres-z-hommes....
Et la caissière? habillée pareil?


melting pots 22/03/2010 10:32


Vraiment un super projet!! Mais dis-moi, c'est ta fille la juliette, non? Si oui: Yeaaaah! ;)
Gros bisoux nath!
Mel alias l'exhibeuse de culottes fraîches! Lol!


Béno 21/03/2010 13:13


De tels projets et de telles rencontres sont à souhaiter à "tous nos enfants" et j'aurais aimé être par là pour partager un peu cette expérience...je t'aurais aidé avec plaisir à jouer à la
caissière Nath.
Je t'embrasse très fort.


Nath 22/03/2010 00:26


Ah oui, cela aurait été chouette, nous nous serions bien amusé béno !


infinitudes 20/03/2010 20:51


Super projet! Ca va être vraiment très enrichissant pour les lycéens qui vont participer, à la fois pour la rencontre avec le texte, les professionnels qui vont les épauler, puis avec d'autres
lycéens tellement différents mais pourtant peut-être si proches.


Nath 22/03/2010 00:36


C'est vrai, c'est un bonheur ce projet, du moins pour ma grande pépette.